Présentation

La Féline_Photo Alexandre Guirkinger 9

Photo Alexandre Guirkinger

Normalienne, agrégée de philosophie, ancienne lauréate de la Fondation Thiers, Agnès Gayraud est l’auteur d’une thèse sur « La critique de la subjectivité et de ses figures chez T. W. Adorno » soutenue en 2010 à l’université Paris IV Sorbonne. Elle a notamment publié des travaux centrés sur l’esthétique et la Théorie Critique dans différentes revues spécialisées (Philosophie, Nouvelle Revue d’esthétique, Communication & Langages, Brooklyn Rail) et contribué à des ouvrages (Les Normes et le possible, Philia, 2013 ; Théorie critique et musiques enregistrées, Necplus, 2015 ; Kulturkritik und das Populäre in der Musik, Waxman, 2016 ;  Unsound/Undead, AUDINT, 2017, à paraître).  Entre philosophie, pratique (dans le projet La Féline) et critique musicale (pour le journal Libération), elle prépare actuellement un ouvrage sur l’esthétique des musiques populaires enregistrées, en dialogue avec  Adorno.

_________________________________________________________

Former student of the Ecole Normale Supérieure (Ulm), agrégée of philosophy, Agnès Gayraud is the author of a PhD on « The Critique of Subjectivity and its figures by Theodor W. Adorno » (cum laude). She wrote various contributions about the actuality of Critical Theory, aesthetics and Modernity. Between musical practice and critique (for the daily paper Libération), she is currently working on a book about the esthetics of recorded popular music.

Publicités